Le Théorème d'hypocrite: Une histoire de la manipulation par les chiffres de Pythagore au Covid-19 By Antoine Houlou-Garcia

    Le Théorème d'hypocrite: Une histoire de la manipulation par les chiffres de Pythagore au Covid-19 : Houlou-Garcia, Antoine, Maugenest, Thierry: : Bücher Le Théorème d'hypocrite: Une histoire de la manipulation par les chiffres de Pythagore au Covid-19

    Le

    Le livre est bien ecrit. Le contenu est un peu long pour quelqu'un qui n'est pas fasciné par les chiffres. Par contre il donne de nouvelle idée sur les chiffres et sa manipulation pour quelqu'un qui utilise beaucoup les chiffres. und 1 weitere , Kindle, Taschenbuch Un livre utile pour des personnes qui douteraient des chiffres officiels par exemple croissance et P.I.B. comme variable pour comprendre le monde. L’ouvrage retrace l’utilisation des nombres en politique à travers les âges et les sociétés petit plus analyse des chiffres sous Covid donc un ouvrage tout à fait actuel. und 1 weitere , Kindle, Taschenbuch Page 332 : « Quand les chiffres paraissent, l'esprit critique n'a plus droit au chapitre. »Cette phrase résume presque la totalité de cet ouvrage remarquable ! Elle m'a remis en mémoire le cours passionnant d'Alain Supiot au Collège de France : « Du gouvernement par les lois à la gouvernance par les nombres » (2012) dont la version écrite a été publiée en 2015 (ISBN 978 2818506271). Thierry Maugenest et Antoine Houlou Garcia y font référence à plusieurs reprises.« Le Théorème d'hypocrite » a été publié au début de la pandémie CoVID 19. Il mentionne les questions que ne pouvaient manquer de se poser des statisticiens (indépendants) au vu des taux d'incidence et de létalité mis en exergue pour justifier les mesures prises — en réalité « au doigt mouillé » — par les autorités sanitaires des pays riches. Bien entendu, les réponses à ces questions ne pouvaient pas être définitives, mais ce qui s'est passé par la suite a confirmé la faiblesse prédictive de modèles mathématiques bricolés par des apprentis épidémiologistes. Un commentaire critique, sous le titre « Dénoncer la fausse science épidémiologique » — incluant un vrai cours de statistiques — a été publié par Vincent Pavan (2020, hal 02568133v3).Nous sommes submergés par des interprétations abusives de statistiques, dont la confusion entre corrélation et causalité est le plus souvent mise en exergue pour disqualifier des résultats. En amont de ce constat, le paradoxe de Simpson, bien connu lui aussi, est un moyen facile de (se) tromper sur les corrélations. Pages 161 166, un des exemples les plus ahurissants du « n'importe quoi » érigé en doctrine est celui de l'adoption de la règle du déficit public qui ne devrait pas excéder 3% du PIB, sachant que ce pourcentage est le rapport de deux chiffres qui ne couvrent pas le même intervalle temporel !Dans les sciences biomédicales, les erreurs sont légion, dont les mécanismes ont bien été documentés par Alexis Clapin : « Enquêtes médicales & évaluation des médicaments, de l'erreur involontaire à l'art de la fraude » (2018, ISBN 978 2364031562). Mais, même en bonne santé, nous n'échappons pas à la manipulation de chiffres qui affectent notre style de vie, si ce n'est notre santé au final… Par exemple, les enquêtes nutritionnelles exploitant les réponses à des questionnaires sur la fréquence de consommation d’aliments (FFQ), ou des comptes rendus nutritionnels sur 24 heures (24HR), dont les multiples biais ne font que renforcer les croyances populaires sur la qualité ou la toxicité d'aliments — cf. Edward Archer et collègues. Ces enquêtes servent à énoncer des recommandations de santé publique qui, au mieux, permettent aux gouvernants d'orienter le marché des denrées alimentaires. Autrement dit, « gouverner le réel » faute de pouvoir « gouverner à partir du réel » (page 56).En définitive, ce que démontrent avec talent (car la lecture de cet ouvrage est un véritable plaisir) les auteurs de « Le Théorème d'hypocrite », c'est qu'on ne peut pas tracer de frontière hermétique entre la science bien conduite et la fraude scientifique, sauf à mettre en évidence une tromperie intentionnelle qui a sa place dans la rhétorique de personnes exerçant un pouvoir et soucieuses de le conserver. und 1 weitere , Kindle, Taschenbuch J'ai offert ce livre qui a énormément plu.Pourquoi ?Parce qu'il traduit le résultat d'un travail de fond tout autant objectif qu'immense dans la plage historique couverte, ainsi qu'une réelle expertise sur les mathématiques et son utilisation au cours de l'histoire.Les références citées apportent toute la crédibilité nécessaire.Mais pas seulement. Cet ouvrage est également emprunt d'humanisme.Il démontre en effet comment l'homme puissant exploite des données purement factuelles pour leur donner un caractère subjectif, ceci dans le but de servir ses propres intérêts, souvent au détriment du plus grand nombre.Je vous renvoie vers la description de M. Secq qui est plus que pertinente.Par contre, contrairement à un autre commentaire peu reluisant, il ne faut pas se focaliser sur 10% du travail qui traite d'un sujet d'actualité et saquer un travail de qualité et qui nous interpelle.Il faut bien comprendre le sens de ce livre, son but, qui n'est pas de prendre une position politique mais de nous apporter le résultat d'un travail de recherche et d'analyse de l'utilisation des mathématiques dans la société depuis des millénaires. A chacun d'en tirer des conclusions et de méditer dessus. und 1 weitere , Kindle, Taschenbuch Il s'agissait d'un cadeau.Le lecteur a beaucoup aimé cet ouvrage qui a trouvé passionnant. und 1 weitere , Kindle, Taschenbuch

    Free read Le Théorème d'hypocrite: Une histoire de la manipulation par les chiffres de Pythagore au Covid-19